GDF Suez : le désendettement se poursuit

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Dans un volume de titres échangés très inférieur (1,2 million) à celui du 1er août dernier (10,1 millions), une séance qui avait salué d'une hausse de 5,36% la publication des comptes semestriels, l'action GDF Suez affiche un recul de 1,30%, en séance. Le groupe annonce la vente de 50% de son portefeuille d'actifs de production d'électricité thermique (charbon et gaz) et renouvelable (éolien) au Portugal à la société japonaise Marubeni, pour un total de 3.300 MW. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué, mais L'Agefi avance une valeur d'entreprise de 2,5 milliards d'euros pour ce portefeuille.

La transaction permettra de réduire de 600 millions d'euros la dette nette consolidée de GDF Suez, dès la signature de l'accord, au troisième trimestre. Ce désengagement partiel du Portugal s'opère grâce à la création d'une coentreprise (50/50) avec Marubeni, GDF Suez conservant l'exploitation et la maintenance opérationnelle des actifs. Consolidée par intégration proportionnelle jusqu'à la fin de l'année, cette coentreprise le sera par mise en équivalence, à compter du 1er janvier 2014, comme l'impose la mise en ?uvre de la norme IFRS 11. Ce changement comptable aura pour principal effet de diminuer de 300 millions d'euros supplémentaires, en 2014, la dette nette de GDF Suez qui devrait tomber à 30 milliards d'euros à la fin de cette année-là.

Avec cette opération, le montant des actifs cédés depuis le début de l'année s'élève à 4 milliards d'euros, alors que l'objectif a été fixé à 11 milliards, d'ici à la fin 2014. Le 2 août dernier, GDF Suez avait fait état d'un bénéfice net «récurrent» de 2,5 milliards d'euros, en progression de 6%, pour un chiffre d'affaires en hausse comparable de 8,8%, à 50,5 milliards d'euros.

Conservez.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant