GDF Suez : craintes de dépréciations 

le
0
DR
DR
(lerevenu.com) - Dans certains de ses abonnements, GDF Suez facture à ses clients des crédits carbone, de façon à rendre leur consommation de gaz naturel neutre en carbone. Ainsi l'offre DolceVita gaz naturel compensé carbone permet aux abonnés de participer à la construction d'une centrale hydraulique au Chili. Or, mardi, le Parlement européen a rejeté une proposition visant à ralentir la croissance du nombre de permis d'émission de dioxyde de carbone, ce qui aurait pu mettre un coup d'arrêt à leur dépréciation. Dans le cadre du protocole de Kyoto, un crédit carbone compense l'émission d' 1 tonne de CO2 (dioxyde de carbone). Et un crédit carbone compense la consommation de 5.405 kWh.

Le prix de ces crédits carbone, tombés à 5 euros depuis janvier dernier, soit un tiers de leur niveau d'il y a un an et demi, ne risque donc pas de remonter de sitôt. C'est en tout cas ce que croient certains analystes interrogés par l'agence Dow Jones, qui pensent que les producteurs d'énergie comme GDF Suez, acheteur de crédit carbone qu'ils revendent à leur clientèle, devront les contraindre à des dépréciations qu'il reste bien sûr à chiffrer, au titre de ces certificats risquant de de devenir sans valeur. A la Bourse de Francfort, les cours des homologues de GDF Suez, E.on et RWE, perdent entre 2 et 4% dans la séance.

Par ailleurs, le ministère de l'Energie a annoncé que le tarif réglementé du gaz, désormais révisé chaque mois, ne sera pas modifié, le 1er mai prochain. C'est le quatrième mois que le prix du gaz ne monte pas, alors qu'il avait diminué en février (-0,5%), en mars (-0,3%) et en avril (-0,6%). En janvier, le nouveau système de révision avait permis de limiter le rattrapage à 2,4%, alors que l'ancien mode de calcul aurait produit une revalorisation de près de 4%. Le nouveau mode de calcul de la part indexée du prix du gaz prend en compte 36% et non plus 26% des prix de marché à court terme, une référence plus favorable aux consommateurs depuis plusieurs mois que les contrats à long terme.

Conserver

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant