Gbagbo propose un comité d'évaluation en Côte d'Ivoire

le
0
Dans un discours télévisé, le président autoproclamé de Côte d'Ivoire revendique toujours sa victoire mais se dit néanmoins prêt à accueillir une mission internationale d'évaluation du processus électoral. Son adversaire parle de «ruse».

Laurent Gbagbo persiste et signe. Pris en étau par la communauté internationale qui le presse de quitter son poste, le président autoproclamé de Côte d'Ivoire est resté droit dans ses bottes mardi soir à la télévision d'Etat RTI, dans son premier discours depuis le second tour contesté de l'élection présidentielle.

«J'ai remporté le scrutin, je suis le président de la république de Côte d'Ivoire», a d'abord réaffirmé le président sortant, qui est allé jusqu'à remercier «les Ivoiriens de (lui) avoir fait confiance». La Commission électorale a pourtant déclaré son rival, Alassane Ouattara, vainqueur à 54% du second tour de la présidentielle du 28 novembre, un résultat reconnu par l'ensemble de la communauté internationale.

VIDÉO - Le discours de Laurent Gbagbo :

«L'Onuci et les forces françaises partiront de Côte d'Ivoire»

S'agissant justement du désaveu de la communauté internationale à sa victoire revendiquée, Laurent Gbagbo a tenu un di

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant