GB-Un scrutin partiel devrait donner à l'UKIP son premier député

le
0

LONDRES, 9 octobre (Reuters) - Le Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP) pourrait obtenir son premier siège à la Chambre des communes jeudi à la faveur d'une élection partielle, événement de mauvais augure pour le Premier ministre David Cameron à sept mois des élections législatives de 2015. L'UKIP devrait également faire un bon score, sans pour autant l'emporter, dans une autre législative partielle qui se tient également jeudi, dans le nord de l'Angleterre. Profitant de la désaffection de l'opinion pour les partis traditionnels, l'UKIP est arrivé en tête des élections européennes au Royaume-Uni en mai dernier et a pris deux députés à David Cameron au cours des six dernières semaines. Selon les projections des instituts de sondage, l'UKIP pourrait remporter l'an prochain six sièges sur les 650 sièges de la Chambre des communes. Selon les derniers sondages, l'UKIP, parti anti-européen et anti-immigration, devrait remporter facilement la législative partielle de Clacton-on-Sea, dans le comté d'Essex (sud-est de l'Angleterre). Les résultats devraient être publiés aux premières heures de vendredi. Le candidat présenté par l'UKIP à Clacton est le député sortant Douglas Carswell, qui a quitté les Tories de David Cameron en août pour rejoindre l'UKIP. Au moment de sa défection, cet eurosceptique convaincu avait indiqué avoir changé de parti parce qu'il doutait de la détermination du Premier ministre à réformer l'UE. D'un point de vue démographique, Clacton est la circonscription idéale pour l'UKIP, selon deux universitaires, Matthew Goodwin et Robert Ford. "Elle est très blanche, très âgée, très ouvrière, beaucoup de difficultés économiques. Il y a aussi une anxiété accrue à propos de l'immigration et de l'Europe", a déclaré Matthew Goodwin à Reuters. Dans l'autre législative partielle dans le nord de l'Angleterre, le scrutin a lieu après le décès du député travailliste. Selon l'UKIP, le résultat qu'il obtiendra, même si ce n'est pas une victoire, prouvera qu'il constitue une menace aussi bien pour la droite que pour la gauche travailliste. Une défaite à Clacton, tout en représentant un coup dur pour David Cameron, serait gérable, estiment les analystes conservateurs. Ils se montrent davantage préoccupés par une éventuelle défaite dans une autre législative partielle, prévue en novembre à Rochester dans le sud de l'Angleterre, parce qu'elle semble être plus facile à remporter pour eux. Le candidat de l'UKIP, Mark Reckless, un ancien conservateur, est considéré comme beaucoup plus vulnérable que Carswell. (Andrew Osborn avec Kylie Maclellan; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant