GB-Un djihadiste prétendu mort en Syrie admet un projet terroriste

le
0

LONDRES, 20 janvier (Reuters) - Un Britannique parti combattre en Syrie, où il s'était fait passer pour mort dans l'espoir de rentrer discrètement au Royaume-uni, a reconnu devant un tribunal de Londres avoir projeté une opération terroriste. Imran Khawadja, 27 ans, avait rejoint en janvier 2014 le groupe islamiste syrien Rayat al Tawhid, qui a prêté allégeance à l'Etat islamique (EI), précise la police métropolitaine dans un communiqué. Pour attirer les djihadistes étrangers, le groupe a mis en ligne sur internet plusieurs vidéos d'une extrême cruauté, dont l'une montrait un sac contenant plusieurs têtes d'hommes. "Khawadja (...) apparaissait dans la vidéo, le visage masqué, s'emparant d'une des têtes et la brandissant devant la caméra", lit-on dans le communiqué. En mai dernier, le Britannique, originaire de Southall, dans la banlieue ouest de Londres, avait simulé sa mort et d'autres djihadistes avaient diffusé une vidéo lui rendant hommage. Mais il avait été arrêté le mois suivant à son arrivée dans le port de Douvres, en compagnie d'un de ses cousins. Imran Khawadja a reconnu devant la justice s'être préparé à commettre des attentats, avoir reçu une formation à l'usage d'armes à feu et s'être rendu dans un camp d'entraînement terroriste. Ses aveux n'ont été rendus publics que mardi après que son cousin, Tahir Bhatti, 45 ans, a plaidé coupable de complicité d'entreprise terroriste devant le tribunal. Les deux hommes connaîtront leur peine le mois prochain. (Stephen Addison; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant