GB-Un député conservateur rejoint les eurosceptiques de l'UKIP

le
0

LONDRES, 28 août (Reuters) - Le Premier ministre britannique, David Cameron, a subi jeudi un revers avec la défection inattendue d'un député du Parti conservateur, parti rejoindre l'UK Independence Party (UKIP), le mouvement favorable à une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne qui a remporté les élections européennes en mai. Le changement de camp de Douglas Carswell, un eurosceptique, intervient à huit mois seulement d'élections législatives qui pourraient voir l'UKIP menacer les chances de David Cameron de conserver son poste au 10, Downing Street. Douglas Carswell, 43 ans, a justifié sa décision en expliquant qu'il ne croyait plus à la promesse du Premier ministre de renégocier les liens entre le Royaume-Uni et l'UE s'il remporte le scrutin de l'an prochain. David Cameron a déclaré qu'en cas de victoire aux législatives, il organiserait un référendum en 2017 sur le maintien du Royaume-Uni dans l'Union. "David Cameron a pris sa décision: il veut rester (dans l'UE)", a dit Douglas Carswell lors d'une conférence de presse. "C'est uniquement une histoire de positionnement pour les élections. Si je croyais qu'ils sont sincères quand ils parlent de changement réel, je ne serais pas ici. Je ne crois pas qu'ils soient sérieux." L'UKIP, qui plaide pour une rupture immédiate avec l'UE, n'a aucun élu au Parlement britannique mais a remporté 24 des 73 sièges de députés européens en mai. Un porte-parole du Parti conservateur a jugé "regrettable" la défection de Douglas Carswell. De son côté, Nigel Farage, le chef de file de l'UKIP, a salué une décision "noble" et dit espérer que d'autres parlementaires feraient le même choix. On estime qu'un tiers des 304 députés conservateurs britanniques sont eurosceptiques. Le siège de Douglas Carswell, élu de la circonscription de Clacton, dans le sud de l'Angleterre, fera l'objet d'une élection partielle au cours des prochains mois et Matthew Gordon, chercheur à l'Université de Nottingham, estime que l'UKIP pourrait le remporter. "La démographie de Clacton est idéale pour l'UKIP", a-t-il dit à la BBC. ""C'est une circonscription côtière en difficulté, avec beaucoup d'électeurs blancs âgés et peu issu des minorités." Douglas Carswell a déjà annoncé qu'il entendait défendre les couleurs de l'UKIP lors de cette partielle. (Andrew Osborn et William James,; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant