GB-Un candidat des Tories passe dans le camp de l'UKIP

le
0

(Actualisé, appel de Cameron, derniers paras) LONDRES, 6 avril (Reuters) - A un mois des élections législatives du 7 mai, un candidat des Tories, Mike Whitehead, a annoncé qu'il passait dans le camp de l'UKIP (Parti de l'indépendance du Royaume-Uni), hostile à l'Union européenne. La décision de Mike Whitehead, qui jusqu'à ces derniers jours était candidat du Parti conservateur pour le siège de Hull West, dans le nord de l'Angleterre, va ramener un certain optimisme dans les rangs de l'UKIP, pour lequel les intentions de vote sont en recul dans certains sondages à la suite d'une série d'affaires de racisme et de sexisme. Cette défection ne devrait pas pour autant provoquer de bouleversement politique dans la circonscription en question, bastion du Labour (opposition de centre gauche) que ni les Tories ni l'UKIP n'ont véritablement de chance de remporter. Le candidat a expliqué sa décision par sa désillusion vis-à-vis des militants locaux du Parti conservateur du Premier ministre David Cameron. Lors d'une réunion publique lundi à Bristol, Cameron a appelé les transfuges passés dans les rangs de l'UKIP à "rentrer à la maison". "Nous avons très bien entendu le message", a-t-il dit. "Vous voulez que des choses changent et nous allons les changer (...) Revenez, rentrez à la maison !" Le Premier ministre a dit comprendre la frustration de certains électeurs sur deux dossiers développés par l'UKIP dans sa campagne, l'immigration et l'Europe, mais il a invité ces déçus du Parti conservateur à bien réfléchir le 7 mai. "Il ne s'agit pas de faire passer un message ou de s'abandonner à un vote de protestation. Il s'agit de choisir un gouvernement pour les cinq années à venir", a-t-il lancé. (Andrew Osborn; Eric Faye et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant