GB-Soupçons de fraude dans la circonscription de Farage (UKIP)

le , mis à jour à 16:55
0

LONDRES, 13 mai (Reuters) - Une enquête a été ouverte sur des allégations de fraude électorale dans la circonscription où le chef de file du Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), Nigel Farage, a été battu de justesse la semaine dernière aux élections législatives britanniques, a annoncé mercredi la police. Avec 16.026 voix, Nigel Farage, qui se présentait à Thanet South, dans le sud-est de l'Angleterre, est arrivé en deuxième position derrière le candidat du Parti conservateur, qui a recueilli 18.838 suffrages. Ce résultat, contesté par ses partisans, est tombé longtemps après celui de la plupart des autres circonscriptions. "Des fraudes électorales ont été signalées à la police du Kent et des enquêtes sont en cours", a déclaré un porte-parole, sans préciser de qui émane la plainte. Nigel Farage a présenté sa démission au lendemain du scrutin, remporté haut la main par les conservateurs, mais le comité exécutif du parti l'a rejetée et l'a convaincu de rester à son poste. Malgré les quatre millions de voix qu'il a obtenues jeudi, le mouvement europhobe n'a décroché qu'un seul siège à la Chambre des communes. (Michael Holden, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant