GB-Soixante tours jugées dangereuses

le
0
    LONDRES, 25 juin (Reuters) - Soixante hauts immeubles 
britanniques ont été après inspection jugés non conformes aux 
normes anti-incendie lors de contrôles effectués après la 
catastrophe de Grenfell Tower, où un incendie a fait 79 morts le 
14 juin, a annoncé dimanche le gouvernement britannique. 
    Les 60 tours concernées sont réparties dans 25 zones 
différentes d'Angleterre. 
    Six cents tours d'habitation sont actuellement en cours 
d'inspection. Vendredi, 4.000 habitants de cinq tours ont dû 
évacuer leurs logements dans le nord de Londres, les pompiers 
jugeant que les lieux étaient trop exposés à un risque de 
propagation rapide d'incendies. 
    D'après les enquêteurs chargés d'établir les causes de 
l'incendie de la tour Grenfell, le feu a pris dans un 
réfrigérateur et s'est propagé rapidement en raison de la nature 
des revêtements extérieurs de l'immeuble. 
    Dans les cinq tours évacuées vendredi soir, le revêtement 
extérieur a été là aussi mis en cause, mais les pompiers ont 
relevé d'autres anomalies, notamment des portes coupe-feu 
inadaptées et des espaces vides dans les murs, susceptibles de 
favoriser la propagation des flammes. 
 
 (Elizabeth Piper; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant