GB-Signes de ralentissement après le vote pro-Brexit-Vlieghe (BoE)

le
2
    LONDRES, 17 juillet (Reuters) - Gertjan Vlieghe, membre du 
Comité de politique monétaire (MPC) de la Banque d'Angleterre 
(BoE), a dit qu'il avait déjà perçu des signes montrant que 
l'économie britannique s'acheminait vers une période de 
croissance plus lente et d'inflation plus élevée à la suite du 
vote pro-Brexit du mois dernier. 
    Dans un point de vue publié par le Financial Times, Vlieghe, 
le seul membre du MPC à avoir voté pour une baisse des taux ce 
mois-ci, estime qu'il faut sur le champ réduire les taux 
d'intérêt et compléter cela par un ensemble de mesures le mois 
prochain. 
    "Les implications précises (du résultat du référendum du 23 
juin) pour l'économie sont incertaines, encore que l'évolution 
générale de la trajectoire soit sans doute celle d'une 
croissance plus basse et d'une inflation plus haute pendant un 
moment, résultant d'une offre et d'une demande affaiblies et 
d'un taux de change plus bas", dit-il. 
    "Les premiers signes donnés par les entreprises et les 
ménages, et les conclusions des propres agents de la BoE, vont 
tous dans ce sens".  
     
 
 (Andy Bruce, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.