GB-Procès en novembre de l'assassin présumé de Jo Cox

le
0
    LONDRES, 23 juin (Reuters) - L'homme accusé de l'assassinat 
de la députée travailliste britannique Jo Cox dans sa 
circonscription électorale du nord de l'Angleterre la semaine 
dernière sera jugé au mois de novembre. 
    Thomas Mair, 52 ans, est accusé d'avoir mortellement blessé 
par balle Jo Cox, mère de deux enfants âgée de 41 ans, et de 
l'avoir poignardée à plusieurs reprises en pleine rue alors 
qu'elle se préparait à rencontrer des habitants de sa 
circonscription à Birstall, près de Leeds. Un homme de 77 ans a 
également reçu des coups de couteau alors qu'il lui venait en 
aide. 
    Le juge John Saunders a déclaré que le procès, suivant les 
procédures pour terrorisme, débuterait le 14 novembre et se 
déroulerait devant une haute cour de justice. Thomas Mair doit 
faire savoir comment il entend plaider le 4 octobre. 
    Inculpé pour meurtre, coups et blessures et possession d'une 
arme à feu et d'un couteau, Thomas Mair a fait jeudi une 
apparition vidéo devant la cour criminelle de Londres depuis sa 
prison pour une brève audition au cours de laquelle il a 
simplement confirmé son nom. 
    Lors d'une précédente audition de la cour, Mair, prié de 
décliné son identité, avait répondu qu'il s'appelait "mort aux 
traîtres, liberté pour la Grande-Bretagne".    
    Il reste placé en détention provisoire et devrait être à 
nouveaub présenté devant un tribunal le 19 septembre. 
    Le meurtre de la parlementaire pro-européenne a scandalisé 
le public et la classe politique et a éclipsé les derniers jours 
de campagne pour le référendum de jeudi sur le maintien ou la 
sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne.  
 
         
     
     
 
 (Michael Olden, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant