GB-Plus forte hausse du smic depuis 2008

le
0

LONDRES, 17 mars (Reuters) - A moins de deux mois des élections législatives britanniques, le Premier ministre David Cameron a annoncé mardi une hausse du salaire minimum de 3% en Grande-Bretagne, la plus forte augmentation hors inflation depuis 2008. La mesure, recommandée le mois dernier par un organe consultatif, prendra effet en octobre prochain, le smic atteindra alors 6,70 livres de l'heure (9,40 euros) précise un communiqué signé du dirigeant conservateur et de son vice-Premier ministre, le libéral démocrate Nick Clegg. "Cela signifiera une plus grande sécurité financière pour les foyers britanniques, et un meilleur avenir pour notre pays", écrit David Cameron. Ce coup de pouce intervient dans une campagne en vue des législatives du 7 mai en partie dominée par l'économie et la question du pouvoir d'achat. L'opposition travailliste promet de relever le salaire minimum à 8 livres de l'heure (11,2 euros) d'ici 2020. "Sous David Cameron, nous avons vu la valeur du salaire minimum diminuer", a déclaré le porte-parole du Labour chargé des entreprises, Chuka Umunna, en réaction à cette annonce. Le gouvernement a également relevé de 20% le salaire minimum pour les apprentis, à 3,30 livres de l'heure, une hausse bien supérieure à celle de 2,6% recommandée par la Commission sur les bas salaires, ce qu'a déploré le patronat. "Le salaire minimum national est l'une des plus belles réussites de politique économique de ces dernières années grâce à l'indépendance de la commission. Sa politisation est préoccupante", a déclaré John Cridland, directeur général de la Confédération de l'industrie britannique. En février, la Commission sur les bas salaires, un organe rassemblant syndicalistes, économistes et entreprises, avait estimé que la persistance de la reprise autorisait un relèvement du smic hors inflation plus élevé que les précédentes années. La hausse des prix à la consommation en Grande-Bretagne a ralenti en janvier à +0,3%, son plus bas niveau depuis le début des relevés en 1989, selon les données publiées en février. Environ 5% des salariés britanniques sont payés au smic ou autour du smic en Grande-Bretagne, et près d'un tiers des entreprises l'utilisent comme référence pour fixer leurs salaires, en particulier dans les secteurs de la distribution et de l'hôtellerie. (William James; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux