GB-Nouvelles défections au Labour, Corbyn fragilisé

le
0
    LONDRES, 27 juin (Reuters) - Trois parlementaires 
travaillistes ont annoncé lundi leur démission du gouvernement 
fantôme dirigé à Westminster par le chef de file du Labour 
Jeremy Corbyn au lendemain du départ d'une douzaine de membre de 
son équipe. 
    De nombreux membres du Parti travailliste fustigent depuis 
vendredi l'attitude de Jeremy Corbyn, élu l'année dernière à la 
tête du Labour, auquel ils reprochent de n'avoir pas réussi à 
convaincre l'électorat du nord de l'Angleterre de voter en 
faveur d'un maintien du Royaume-Uni au sein de l'Union 
européenne. 
    "Je ne pense pas que le parti travailliste puisse, sous 
votre direction, être en ordre de bataille pour se présenter 
devant l'opinion publique pour une élection", a écrit Anna 
Turley, porte-parole du Labour sur les questions ayant trait à 
la société civile, dans un communiqué qu'elle a diffusé sur 
Twitter. 
    Sa démission a été suivie par celle de Diana Johnson, 
spécialiste des Affaires étrangères et celle de Toby Perkins, 
porte-parole pour les questions de défense. 
 
 (William James,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant