GB-Nigel Farage revient sur sa démission de la tête du UKIP

le , mis à jour à 17:44
0

LONDRES, 11 mai (Reuters) - Le chef de file du Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP)Nigel Farage, est revenu lundi sur sa décision de démissionner de la tête du parti, prise sur le coup de sa défaite aux élections législatives de jeudi dernier. "M. Farage a retiré sa démission et va demeurer le dirigeant du UKIP", indique le président du mouvement anti-européen et anti-immigration, Steve Crowther, dans un communiqué. Le comité exécutif du parti a rejeté à l'unanimité le départ de son chef de file, précise-t-il. Nigel Farage est arrivé deuxième dans la circonscription du Kent où il était candidat, loin derrière son adversaire du Parti conservateur du Premier ministre David Cameron, grand vainqueur du scrutin, alors que les sondages prédisaient un résultat serré. En annonçant vendredi sa démission, après avoir dit pendant la campagne qu'il quitterait ses fonctions s'il n'était pas élu, le dirigeant du UKIP avait expliqué être "un homme de parole", sans pour autant exclure de briguer à nouveau la tête du parti en septembre prochain. Arrivé en tête des élections britanniques au Parlement européen en mai 2014, avec 27% des suffrages, l'UKIP a gagné près de dix points lors des élections de jeudi par rapport au précédent scrutin législatif. Mais avec 12,6% des voix, il n'a réussi à faire élire qu'un seul de ses candidats à la chambre des Communes. (William James; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant