GB-Nigel Farage, battu jeudi, quitte la tête de l'UKIP

le , mis à jour à 13:14
0

(Actualisé avec déclarations de Farage) MARGATE, Angleterre, 8 mai (Reuters) - Nigel Farage, le chef de file du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), battu dans la circonscription du Kent où il était candidat aux législatives, a annoncé vendredi sa démission de la tête du mouvement mais n'a pas exclu de la briguer de nouveau. "Il y aura une élection pour choisir le prochain leader de l'UKIP en septembre et j'envisagerai pendant l'été de présenter ma candidature pour exercer ce nouveau ces fonctions", a-t-il déclaré à la presse. Le leader de l'UKIP, qui prône la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, est arrivé deuxième du scrutin pour le siège de la circonscription de South Thanet avec 16.026 suffrages, loin derrière le candidat du Parti conservateur du Premier ministre, David Cameron, qui a rassemblée 18.838 voix. Les sondages avaient prédit un résultat très serré dans cette circonscription. Nigel Farage avait déclaré en mars qu'il quitterait la direction du parti s'il n'était pas élu et il a assuré vendredi être "un homme de parole". Le UKIP est arrivé en tête des élections britanniques au Parlement européen en mai 2014 avec 27% des voix mais sa popularité a depuis décliné. Il ne devrait obtenir que deux sièges dans la nouvelle Chambre des communes, selon les dernières estimations. (Sarah Young à Margate et Stephen Addison à Londres,; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant