GB-McDonnell affecté à l'Economie au sein du "cabinet fantôme"

le
0

(Précisions) LONDRES, 14 septembre (Reuters) - Le nouveau leader du Parti travailliste britannique, Jeremy Corbyn, a nommé lundi un ancien syndicaliste très marqué à gauche, John McDonnell, ministre des Finances de son "cabinet fantôme". Jeremy Corbyn, incarnation de l'aile gauche du Labour, a remporté samedi haut la main l'élection à la tête du parti, en recueillant 59,5% des voix. John McDonnell, âgé de 64 ans, a dirigé la campagne du nouveau dirigeant travailliste et sera désormais en première ligne pour affronter l'actuel ministre des Finances, George Osborne, grand artisan des politiques d'austérité. "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir non seulement pour bloquer les lois des conservateurs ou les attaques contre notre communauté mais aussi pour faire tomber ce gouvernement", a déclaré samedi l'ancien syndicaliste à ses partisans. John McDonnell se dit sur son site internet favorable à la nationalisation des banques pour que l'Etat reprenne le contrôle sur ce qu'il qualifie "d'économie de casino". Il souhaite aussi que ce soit le gouvernement, et non plus la Banque centrale, qui fixe les taux d'intérêt directeurs. "Nous avons besoin d'une stratégie économique pour nous attaquer aux imperfections sous-jacentes de notre système économique", écrivait-il en août dans les colonnes du Guardian. "La propriété publique a un rôle important à jouer, mais cela se fera par des formes intelligentes de propriété et de contrôle communs, propres au XXIe siècle", ajoutait-il. En 2010, John McDonnell avait provoqué une polémique en lançant malicieusement que s'il pouvait remonter le temps jusqu'aux années 1980, il assassinerait Margaret Thatcher, qui fut Première ministre conservatrice de 1979 à 1990. Il s'était excusé par la suite, en assurant qu'il avait seulement voulu plaisanter. (Sarah Young et William James; Eric Faye et Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant