GB-May pourrait déclencher le Brexit sans vote du Parlement-presse

le
0
    LONDRES, 27 août (Reuters) - La Première ministre 
britannique, Theresa May, ne sollicitera pas le vote du 
Parlement avant d'ouvrir les négociations sur la sortie de la 
Grande-Bretagne de l'Union européenne, rapporte vendredi le 
Telegraph. 
    Pour les opposants à la sortie du Bloc européen, qui clament 
que le résultat du référendum n'a qu'une valeur consultative, et 
que le déclenchement de la sortie de l'UE doit être soumis à 
l'aval de la Chambre des communes, cette décision serait un coup 
dur. 
    Les Britanniques se sont prononcés le 23 juin en faveur de 
la sortie de l'Union européenne, et Theresa May a prévenu 
qu'elle ne déclencherait pas l'article 50, qui ouvre une période 
de deux ans pour négocier la séparation, cette année. 
     Theresa May, qui a exclu par avance tout nouveau vote 
populaire, soulignant que "Brexit veut dire Brexit", n'offrira 
pas aux anti-Brexit l'opportunité d'un vote au Parlement 
susceptible de retarder ou même d'annuler la mise en oeuvre du 
divorce, selon le Telegraph. 
    "La Première ministre a été claire, le peuple britannique a 
voté et maintenant elle va s'attacher à concrétiser le Brexit", 
a dit au journal une source au 10, Downing street. 
    La dirigeante a consulté des juristes du gouvernement qui 
lui ont confirmé qu'elle pouvait invoquer l'article 50 sans un 
vote du Parlement, poursuit en outre le quotidien. 
 
 (Shalini Nagarajan; Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant