GB-Les Tories veulent limiter le droit de grève dans le public

le
0

LONDRES, 10 janvier (Reuters) - Le Parti conservateur du Premier ministre David Cameron a annoncé samedi son intention de restreindre le droit de grève pour certaines catégories de personnels dans le secteur public en cas de victoire aux élections législatives de mai prochain. Les syndicats ont vivement protesté. Selon le projet des Conservateurs, une grève dans les secteurs de la santé, des transports, de l'éducation ou des services de lutte contre les incendies devra avoir l'aval d'au moins 40% des membres des syndicats concernés pour être légale. L'an dernier, une série d'arrêts de travail ont eu lieu dans l'éducation nationale, chez les pompiers et dans le métro de Londres. Plusieurs de ces grèves se seraient retrouvées illégales si le projet des Tories avait été en vigueur. Voter une telle loi, a estimé Frances O'Grady, secrétaire générale du Trades Union Congress (TUC), l'organisation qui regroupe les syndicats au Royaume-Uni, reviendrait à interdire le droit de grève dans le secteur public. "Aucune autre démocratie dans le monde n'a ce genre de restriction à l'action sociale", a-t-elle déclaré dans un communiqué. "C'est un scandale pour la démocratie", a-t-elle ajouté, en soulignant que les conservateurs refusaient le vote en ligne à bulletin secret. Or, estime-t-elle, c'est la seule mensure qui pourrait faire augmenter le taux de participation. (Michael Holden; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant