GB-Les conservateurs donnés gagnants aux législatives

le , mis à jour à 23:54
0

(Actualisé avec précisions) LONDRES, 7 mai (Reuters) - Le Parti conservateur du Premier ministre sortant David Cameron est arrivé largement en tête des élections législatives de ce jeudi en Grande-Bretagne, mais quelques sièges devraient lui manquer pour atteindre la majorité à lui seul, selon un sondage réalisé à la sortie des urnes. L'appoint des Libéraux-démocrates, qui font partie de la coalition sortante, lui permettrait toutefois d'atteindre tout juste la majorité absolue, selon ce sondage repris par les chaînes de télévision publiques. Les Tories sont crédités de 316 sièges sur les 650 que compte la Chambre des communes, tandis que l'opposition travailliste en obtiendrait 239. Le Parti nationaliste écossais (SNP) semble en passe d'en remporter 58, les Libéraux-démocrates dix et les europhobes du Ukip de Nigel Farage deux. "Les conservateurs ont clairement remporté ce scrutin", si le sondage est exact, s'est félicité Michael Gove, l'un des chefs du groupe aux Communes. Jusqu'à la veille des élections, les deux grands partis sont restés au coude-à-coude dans les intentions de vote. Pour David Cameron, seuls les Tories seront en mesure de constituer un gouvernement fort et stable. "Tous les autres choix déboucheront sur le chaos", a-t-il affirmé. Son parti, qui se présente comme celui de l'emploi et de la reprise économique, promet de réduire l'impôt sur le revenu pour 30 millions de personnes et d'imposer de nouvelles réductions des dépenses publiques pour combler un déficit budgétaire qui représente 5% du produit intérieur brut. Sur le plan international, Cameron a promis d'organiser d'ici la fin 2017 un référendum sur le maintien de la Grande-Bretagne au sein de l'Union européenne. Le Labour, qui a centré sa campagne sur l'avenir du Service national de santé (NHS) auquel les Britanniques sont très attachés, propose pour sa part de réduire le déficit de façon moins brutale et d'augmenter l'impôt sur le revenu pour 1% de foyers fiscaux parmi les plus aisés. (Kate Holton et David Milliken; Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant