GB/Législatives-Cameron meilleur que Miliband à la TV-sondage

le
0

(Actualisé avec précisions) par Andrew Osborn et William James et Kylie MacLellan LONDRES, 27 mars (Reuters) - Le Premier ministre britannique, le conservateur David Cameron, a été jugé plus convaincant que le chef de file du Labour, Ed Miliband, lors de son premier plateau télévisé de la campagne pour les élections législatives du 7 mai, selon un sondage paru juste après. David Cameron ayant fait savoir qu'il ne voulait pas d'un débat face-à-face, les deux hommes ont été interviewés en direct, l'un après l'autre, répondant aux questions des téléspectateurs qui se trouvaient dans le studio, sur les chaînes Sky News et Channel 4. Selon un sondage Guardian/ICM, 54% des personnes interrogées estiment que David Cameron a gagné, contre 46% qui jugent le patron des travaillistes a été meilleur. Au vu des sondages, ni les conservateurs ni les travaillistes ne pourront remporter une majorité absolue le 7 mai, en raison notamment de la montée en puissance du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (Ukip) de Nigel Farage. Face aux questions, David Cameron, qui est âgé de 48 ans, est apparu inhabituellement mal à l'aise. Il a reconnu avoir fait des erreurs durant ses cinq années aux pouvoir. Il a demandé aux électeurs de lui accorder un second mandat pour lui permettre de terminer le redressement économique du pays. "Si vous dîtes que nous ne sommes pas allés assez vite pour réduire le déficit, je suis d'accord. Nous avons besoin de finir le travail", a déclaré le Premier ministre, qui s'est montré incapable de donner des chiffres précis concernant les besoins de financement de l'Etat par emprunt. Quant à Ed Miliband, dont l'image de passionné de technologie au look un peu maladroit est raillée par la presse britannique, il s'est servi de sa prestation télévisée de jeudi pour s'adresser directement aux électeurs. UN TYPE PLUTÔT RÉSISTANT "Il faut dire qu'on vous voit comme un geek de Londres Nord", a tenté le journaliste Jeremy Paxman. "Ça intéresse qui? Vraiment ?" a répondu l'intéressé. "Vous savez, ce que les journaux écrivent sur moi m'est égal." Ed Miliband, 45 ans, a dit qu'il ne fallait pas le sous-estimer. "Les gens m'ont lancé beaucoup de choses à la figure ces quatre années et demie, mais je suis un type plutôt résistant. J'ai été sous-estimé à chaque fois. Les gens disaient que je ne deviendrai pas chef et je le suis devenu. Il y a quatre ans, les gens disaient : il ne peut devenir Premier ministre. Je crois que je le peux." Ed Miliband a été élu à la tête du Labour en 2010 à l'issue d'une bataille avec son frère, David, ancien secrétaire au Foreign Office et donné favori au départ. "Vous dites que je ne peux pas remporter la majorité, je crois que je le peux. Les gens me sous-estiment, mais, ce qui m'intéresse, c'est ce qui arrive aux Britanniques dans leur vie de tous les jours et je crois que je peux la changer. Je sais que je suis l'homme qu'il faut pour le poste." Les deux candidats n'ont pas fait d'erreur majeure, a estimé après le débat Stuart Thomson, consultant en politique chez Bircham Dyson Bell, en soulignant que Cameron avait davantage à perdre que Miliband en tant que sortant. "Cela ne fait pas de doute, Miliband a dépassé les attentes, mais Cameron s'est bien défendu", a déclaré Stuart Thomson. "Le débat a vraiment sonné le départ de l'élection et chaque camp sait qu'il est dans une vraie bataille." (Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant