GB-Le taux de chômage à un nouveau plus bas de sept ans

le
0
    LONDRES, 16 décembre (Reuters) - Les salaires des 
travailleurs britanniques ont enregistré leur rythme de 
croissance le plus faible depuis le début de l'année sur les 
trois mois à fin octobre malgré un taux de chômage revenu à 
nouveau plus bas de sept ans dans le pays, montrent des données 
officielles publiées mercredi. 
    Ce tableau contrasté du marché du travail explique pour la 
Banque d'Angleterre n'est guère pressée de relever ses taux 
d'intérêt dans un contexte d'une inflation à peine au-dessus de 
zéro. 
    L'Office national de la statistique (ONS) a précisé que le 
taux de chômage s'était établi à 5,2% sur la période, contre 
5,3% sur les trois mois à fin septembre. Les économistes avaient 
anticipé un taux inchangé. 
    L'ONS a également noté que les salaires de base des 
travailleurs, hors bonus, n'avaient augmenté que de 2,0% sur les 
trois mois à fin octobre, soit leur taux de hausse le moins 
prononcé depuis les trois mois à fin février. Le consensus était 
d'une progression de 2,3%. 
    Bonus inclus, les salaires ont augmenté de 2,4% sur la 
période contre +3,0% sur les trois mois à fin septembre. 
    Mark Carney, le gouverneur de la Banque d'Angleterre, a dit 
qu'il aimerait voir la hausse des salaires dépasser les 3% par 
an avant de se déclarer en faveur d'une hausse des taux. 
    Sur le seul mois d'octobre, les salaires de base ont 
augmenté de 1,7%, à leur rythme le moins marqué depuis janvier. 
 
 (William Schomberg et Ana Nicolaci da Costa, Benoit Van 
Overstraeten pour le service français) 
  
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux