GB-Le Labour propose d'interdire la fracturation hydraulique

le
0
    LIVERPOOL, Angleterre, 26 septembre (Reuters) - Le Parti 
travailliste britannique interdira l'exploitation du gaz de 
schiste par fracturation hydraulique s'il revient aux affaires, 
a annoncé lundi son porte-parole pour l'énergie et le changement 
climatique.  
    "La fracturation enferme pour longtemps le Royaume-Uni dans 
un système énergétique basé sur les carburants fossiles, alors 
qu'il faudra passer aux énergies renouvelables", a souligné 
Barry Gardiner, lors du congrès annuel de la formation.  
    Les réserves britanniques de gaz de schiste semblent 
importantes mais leur exploitation se heurtent pour le moment 
aux craintes des autorités locales en terme de respect de 
l'environnement.  
    La Première ministre Theresa May, membre du Parti 
conservateur, y est quant à elle très favorable et a proposé en 
août de reverser directement une partie des taxes issue de cette 
activité aux résidents des zones d'exploitation pour obtenir 
leur adhésion.  
    Les prochaines législatives ne doivent pas avoir lieu avant 
2020, mais les travaillistes estiment que la sortie de l'Union 
européenne va contraindre le gouvernement à convoquer un scrutin 
anticipé.    
 
 (William James, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant