GB-Le Labour n'impose pas de consigne de vote sur la Syrie

le
0
    LONDRES, 30 novembre (Reuters) - Les députés du Parti 
travailliste britannique seront autorisés à voter comme bon leur 
semble sur des frappes aériennes en Syrie, a décidé lundi la 
direction du Labour.  
    Dans un communiqué, le cabinet fantôme travailliste dit 
"soutenir la recommandation du (chef du Labour) Jeremy Corbyn 
d'un vote libre sur la proposition du gouvernement d'autoriser 
des bombardements britanniques en Syrie".  
    Le Premier ministre David Cameron est favorable à des 
frappes britanniques contre le groupe Etat islamique en Syrie, 
et plus seulement en Irak comme c'est le cas actuellement. Mais 
il a besoin du feu vert de la Chambre des Communes.  
    Les conservateurs ne détenant qu'une petite majorité aux 
Communes, le Premier ministre David Cameron espère que les élus 
d'autres partis valideront cette décision.     
    En 2013, David Cameron n'avait pas réussi à obtenir l'aval 
des Communes pour lancer des frappes aériennes contre les forces 
du président syrien Bachar al Assad. A l'époque, le Labour 
n'avait pas laissé ses élus libres de voter à leur guise. 
 
 (Elizabeth Piper; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant