GB-Le journal Independent passe en format tout numérique

le
0
    LONDRES, 12 février (Reuters) - Le quotidien britannique 
Independent va disparaître des kiosques le mois prochain, son 
propriétaire russe ayant décidé de le faire passer en format 
tout numérique en réponse à la crise économique qui fragilise la 
presse écrite. 
    Le journal créé il y a 29 ans par un groupe de journalistes 
revendiquant leur indépendance, et qui a écoulé jusqu'à 400.000 
exemplaires chaque jour, en vend aujourd'hui dix fois moins 
malgré différentes réformes qui l'ont vu passer du format 
tabloïd au grand format ou encore couvrir des sujets très 
différents de ceux qui sont privilégiés par ses rivaux. 
    Vendredi, le propriétaire de l'Independent et de sa version 
dominicale, l'Independent on Sunday, tous deux déficitaires, a 
détaillé dans un communiqué son changement de stratégie. 
    "Cette décision (de passer au tout numérique) assure la 
survie de la marque Independent et nous permet de continuer à 
investir dans un contenu éditorial de grande qualité qui attire 
de plus en plus de lecteurs sur notre site internet", a expliqué 
Evguéni Lebedev. 
    "L'industrie de la presse écrite change, et ce changement 
est dicté par les lecteurs. Ils nous montrent que l'avenir est 
dans le numérique", a ajouté l'homme d'affaires russe, qui 
détient également le quotidien gratuit londonien Evening 
Standard. 
    Dans le cadre de cette nouvelle stratégie, le groupe ESI 
Media, dont fait partie l'Independent, promet d'ouvrir de 
nouveaux bureaux en Europe, au Proche-Orient et en Asie tout en 
développant ses activités aux Etats-Unis. 
    L'Independent devrait paraître pour la dernière fois en 
version papier le 26 mars, et l'Independent on Sunday le 20 
mars, précise le groupe. 
    L'Evening Standard, qui dégage en revanche des bénéfices, 
n'est pas concerné par cette évolution, ajoute ESI qui entend 
par ailleurs céder un autre journal bénéficiaire, "i", au groupe 
Johnston Press, propriétaire notamment de The Scotsman. 
     
 
 (Paul Sandle; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant