GB-La récession de 2007-2009 a été révisée à la baisse

le
0

LONDRES, 12 août (Reuters) - La contraction économique de la Grande-Bretagne a été moins importante qu'on ne le pensait durant la récession de 2008-2009 mais elle demeure et de loin la plus vive depuis 1948, soit l'année de départ des archives de l'ère moderne, suivant les statistiques officielles révisées publiées mardi. Le PIB britannique est estimé dorénavant en recul de 4,6% en 2009 par rapport en 2007. La contraction avait été donnée à 5,2% le 30 juin et à 6,0% lors de la dernière grande révision annuelle de la statistique du PIB en 2013. L'Office national de la statistique (ONS) estime à présent que l'économie britannique n'a subi qu'une contraction de 0,3% en 2008, lors de son entrée en récession, et non plus de 1,1% comme cela avait été publié voici six semaines seulement. En 2013, l'ONS annonçait pour 2008 une contraction de 0,8%. L'Office précise que cette dernière modification résulte de "nouveaux travaux de garantie de la qualité" et que le taux de croissance moyen de la Grande-Bretagne de 1998 à 2009 est inchangé, à 2,2%. Il n'a pas donné d'autres explications pour justifier le changement intervenu pour 2008. L'ONS reformule sa méthode de calcul du PIB pour se conformer aux nouvelles dispositions de l'Union européenne en la matière et à certains changements propres à la Grande-Bretagne. Il publie à présent des mises à jour régulières et les prochaines - trimestrielles et couvrant la période 2010-2012 - sont attendues le 3 septembre. (David Milliken, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant