GB: la police a tenté de discréditer la famille d'une victime de crime

le
0
Une unité spéciale de la Metropolitan Police, aujourd'hui dissoute, avait chargé l'un de ses hommes de trouver des éléments pour «salir» la famille d'un jeune Noir poignardé à un arrêt de bus au sud de Londres, en 1993, et qui réclamait une enquête plus approfondie.

Londres

Un ancien policier de Scotland Yard a révélé au Guardian qu'il avait été chargé d'espionner la famille de Stephen Lawrence, un jeune Noir victime d'un meurtre raciste, en 1993. Dans une interview donnée au journal ainsi qu'à la chaîne de télé Channel 4, Pete Francis a raconté comment de 1993 à 1997 il avait infiltré un groupe antiraciste, sur ordre de sa hiérarchie, dans le but de trouver des informations susceptibles de «salir» la famille Lawrence qui réclamait justice pour le meurtre de Stephen, 18 ans. Francis n'a jamais rencontré les parents du jeune homme, mais il a fait remonter des «rumeurs» sur cette famille d'origine jamaïquaine à ses supérieurs. Il a égalemen...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant