GB-L'UE approuvera le projet nucléaire d'Hinkley Point

le
0

(Actualisé avec précisions, contexte) BRUXELLES, 22 septembre (Reuters) - La Commission européenne a fait savoir lundi qu'elle approuverait le projet de 19 milliards d'euros d'EDF EDF.PA de construction d'une centrale nucléaire à Hinkley Point en Grande-Bretagne. Le projet est important pour le Royaume-Uni, qui veut renouveler 20% de son parc de réacteurs nucléaires dans la décennie à venir, comme pour la France, qui y voit l'occasion d'exporter ses technologies nucléaires. ID:nL5N0IB0IX La Grande-Bretagne souhaite garantir à EDF un prix de 92,50 livres sterling par mégawatt-heure pendant 35 ans, soit plus de deux fois le prix de marché actuel. La Commission, qui menait une enquête sur le projet depuis décembre dernier dans la crainte que ce prix garanti n'entraîne des distorsions de concurrence en faveur de l'électricien français, a annoncé être parvenue à un accord avec Londres. "Nos discussions avec les autorités britanniques ont débouché sur un accord", a déclaré le porte-parole de la Commission Antoine Colombani dans un courrier électronique. "Sur cette base, le vice-président (de la Commission Joaquin) Almunia va proposer au collège des commissaires de prendre une décision positive sur ce dossier. En principe, une décision devrait être prise pendant ce mandat", a-t-il dit. Joaquin Almunia doit quitter son poste fin octobre. Le porte-parole de la Commission n'a pas donné de détail sur le contenu de l'accord conclu avec les autorités britanniques. Des sources proches du dossier avaient indiqué à Reuters en juillet que la Commission s'apprêtait à donner son feu vert à ce projet confié à EDF. ID:nL6N0RI4DF La décision de la Commission était en suspens depuis plusieurs mois, Londres n'ayant pas répondu à la totalité des interrogations de Bruxelles, exposées l'an dernier au gouvernement de David Cameron dans une lettre de 68 pages. Le consortium emmené par EDF compte construire deux réacteurs EPR de 1.650 mégawatts conçus par Areva AREVA.PA qui produiront 7% environ des besoins en électricité de la Grande-Bretagne et qui seront en service pendant 60 ans. Les associés chinois de longue date d'EDF China General Nuclear Corporation (CGN) et China National Nuclear Corporation (CNNC) prendront une participation combinée de 30% à 40% dans le consortium et Areva aura 10%. (Foo Yun Chee, Juliette Rouillon pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant