GB-Jour crucial pour le Labour, Corbyn appelle au calme

le
0
    LONDRES, 12 juillet (Reuters) - Le chef du Parti 
travailliste britannique Jeremy Corbyn a lancé mardi un appel au 
calme après que la permanence de sa rivale Angela Eagle à 
Liverpool a été vandalisée et que lui-même a reçu des menaces de 
mort.  
    "Il est extrêmement préoccupant qu'Angela Eagle ait été 
victime d'un acte menaçant et que d'autres élus aient fait 
l'objet d'insultes et de menaces", a déclaré Jeremy Corbyn dans 
un communiqué.  
    "En tant que personne ayant reçu des menaces de mort cette 
semaine et précédemment, j'invite tous les membres et 
sympathisants du Labour à agir dans le calme et à se traiter 
mutuellement avec respect et dignité, même s'il existe des 
désaccords", a-t-il ajouté.  
    La police a ouvert une enquête après qu'une fenêtre de la 
permanence d'Angela Eagle, qui a officialisé lundi sa 
candidature à la tête du Labour, a été endommagée.  
    Le Comité national exécutif, la direction du Labour, est 
réuni ce mardi pour décider si Jeremy Corbyn, en tant que chef 
de file du parti, pourra briguer un nouveau mandat à la tête du 
parti sans être obligé d'obtenir le soutien de 51 députés, comme 
son challenger.  
    Dans le cas contraire, il pourrait avoir du mal à réunir 
autant de soutiens, les députés travaillistes ayant déjà voté 
une motion de défiance à son encontre par 172 voix contre 40. 
Jeremy Corbyn, qui représente l'aile gauche du Parti 
travailliste, refuse de démissionner car il bénéficie du large 
soutien de la base du parti. 
 
 (William James; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant