GB-Johnson accuse la Russie de prolonger la guerre en Syrie

le
1
    LONDRES, 25 septembre (Reuters) - La Russie est coupable de 
la prolongation de la guerre en Syrie et pourrait avoir commis 
des crimes de guerre en attaquant un convoi d'aide humanitaire à 
Alep cette semaine, a estimé le ministre britannique des 
Affaires étrangères Boris Johnson, dimanche. 
    Un convoi de 31 camions du Croissant-Rouge arabe syrien 
avait été pris pour cible lundi soir de bombardements aériens, 
faisant 20 morts civils à proximité de la grande ville du nord 
de la Syrie. 
    Des responsables américains ont estimé que l'aviation russe 
était à l'origine de cette attaque, une accusation démentie par 
Moscou. 
    "La Russie est coupable de faire durer cette guerre et la 
rendre encore plus affreuse", a déclaré Johnson dans un 
entretien à la télévision de la BBC. 
    "Quand il s'agit d'incidents comme le bombardement de cibles 
humanitaires à Alep, nous devrions vérifier si oui ou non cela 
est fait en sachant que les cibles sont des civils totalement 
innocents. C'est un crime de guerre", a-t-il poursuivi. 
     
 
 (Kylie MacLellan; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 2 mois

    Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a dit : "Certains pays continuent de verser des larmes de crocodile sur la situation des Syriens dans certaines zones pendant que ces mêmes pays continuent de soutenir et armer les terroristes qui empêchent la livraison de l'aide humanitaire".