GB/Indicateurs-Croissance accélérée des ventes au détail

le
0

LONDRES, 12 août (Reuters) - Les principaux indicateurs macro-économiques britanniques publiés ce mois-ci : * VENTES AU DÉTAIL EN HAUSSE DE 1,3% APRÈS +0,6% EN JUIN 12 août - La croissance de ventes de détail s'est accélérée en juillet, à la faveur d'une hausse des dépenses consacrées à des articles d'aménagement de la maison et à d'autres produits non-alimentaires, montrent les chiffres publiés mardi par la fédération du secteur de la distribution. Le British Retail Consortium (BRC) précise que les dépenses de détail ont augmenté de 1,3% le mois dernier par rapport à juillet 2013, après une hausse de 0,6% le mois précédent. Sur une base comparable - soit à magasins constants - ces dépenses ont cependant reculé de 0,3% alors que les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé une progression de 0,6%. Les ventes d'ameublement ont enregistré leur plus forte progression depuis janvier mais les dépenses d'alimentation sont restées orientées à la baisse, précise le BRC. Les dépenses des ménages sont le principal moteur de la vive reprise de l'économie britannique observée depuis un an. L'Office national des statistiques publiera le 21 août ses chiffres en matière de ventes de détail, se basant sur un échantillon de magasins plus large que le BRC, qui se concentre sur les grandes enseignes. Selon l'ONS, les ventes au détail ont stagné en juin mais leur bonne tenue en avril et en mai s'est traduite par leur plus forte hausse trimestrielle en 10 ans. * DÉFICIT COMMERCIAL DE 9,4 MDS DE LIVRES EN JUIN 8 août - Le déficit commercial s'est creusé de manière inattendue au mois de juin en raison notamment d'une baisse des exportations de marchandises, a annoncé l'Office national de la statistique. Le déficit a augmenté à 9,4 milliards de livres contre 9,2 milliards en mai alors que les économistes attendaient une diminution à 8,8 milliards. Les exportations ont diminué de 400 millions de livres, tandis que les importations ont elles aussi baissé, mais de seulement 100 millions de livres. * PRODUCTION INDUSTRIELLE PLUS FAIBLE QUE PREVU EN JUIN 6 août - La production industrielle a augmenté moins que prévu en juin, montrent les chiffres publiés mercredi par l'Office des statistiques nationales. Sa croissance n'a été que de 0,3%, alors que les économistes interrogés par Reuters attendaient +0,6%, ce qui aurait permis de compenser la chute de 0,6% enregistrée au mois de mai. Le chiffre du mois de juin porte la croissance de la production industrielle pour le deuxième trimestre à 0,3%, soit légèrement moins que la prévision officielle de 0,4%. L'Office des statistiques maintient toutefois son objectif d'une croissance de 0,8% de produit intérieur brut (PIB) pour le deuxième trimestre. L'électricité et le gaz ont contribué de manière positive à la production industrielle pour le mois de juin, vraisemblablement en raison de températures élevées, rapporte l'Office des statistiques. Le plus fort déclin est à porter au passif des mines et des carrières. La production manufacturière a également augmenté de 0,3%, moitié moins qu'attendu, et de 1,9% sur un an. Tableau de la statistique ID:nS8N0O001T

 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux