GB-Haldane (BoE) évoque l'éventualité d'une baisse des taux

le
0

LONDRES, 18 septembre (Reuters) - La Banque d'Angleterre (BoE) risque de devoir réduire les taux plutôt que les remonter en raison d'une inflation atone et du risque de voir les difficultés des pays émergents affecter la croissance mondiale de manière durable, a dit vendredi Andy Haldane, chef économique de la BoE. Des chiffres de l'emploi qui fléchissent et des indicateurs médiocres de production manufacturière et d'activité dans le secteur du bâtiment laissent penser que la croissance ralentit au second semestre en Grande-Bretagne et que l'inflation ne se redresse peut-être pas autant qu'attendu, a-t-il ajouté. "La balance des risques pour la croissance britannique, et pour l'inflation britannique à un horizon de deux ans penche vraiment vers le bas", a dit Haldane. "Si les risques baissiers que j'ai évoqués venaient à se concrétiser, il se pourrait qu'il faille plutôt abaisser les taux que les remonter afin de relancer la croissance et de ramener l'inflation vers l'objectif." L'économiste passe pour être le plus ardent partisan de nouvelles mesures de stimulation économique parmi les membres du comité de politique monétaire de la banque centrale. La BoE a décidé ce mois-ci d'observer le statu quo, un seul de ses membres, Ian McCafferty, ayant recommandé de relever les taux d'intérêt. Il faut enfin, a poursuivi Haldane vendredi, que les banques centrales envisagent l'éventualité que les taux ultra-bas soient là pour durer, ce qui les obligerait à être imaginatives dans leurs solutions, lesquelles pourraient prendre la forme d'un relèvement de l'objectif d'inflation ou d'achats obligataires permanents. Les deux possibilités ont toutefois des inconvénients et une troisième voie serait d'imposer des taux d'intérêt négatifs par le biais d'une monnaie à cours légal mais numérique, a-t-il poursuivi. (Ana Nicolaci da Costa, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant