GB-Deux sondages prédisent la victoire du Brexit au référendum

le
4
    LONDRES, 6 juin (Reuters) - Deux nouveaux sondages placent 
le camp du "Brexit" devant le camp des partisans du maintien du 
Royaume-Uni dans l'Union européenne, avec une marge d'avance de 
deux à quatre points, en vue du référendum du 23 juin. 
    Le "Brexit" recueillerait 45% et le "maintien" 41%, et 11% 
se disent indécis, selon un sondage de l'institut YouGov pour la 
chaîne ITV. Cette enquête a été réalisée du 1er au 3 juin sur la 
base d'un échantillon de 3.495 personnes. 
    En outre, selon l'institut TNS, qui fait état lundi d'un 
sondage réalisé du 19 au 23 mai, le "Brexit" recueillerait 43% 
des voix tandis que 41% se déclarent pour le maintien. Seize 
pour cent se disent encore indécis dans cette enquête, effectuée 
auprès d'un échantillon de 1.213 personnes. 
    La livre sterling a cédé lundi un pour cent par rapport au 
dollar, atteignant un plus bas de trois semaines face au billet 
vert. L'euro, lui, était en hausse de 0,75% par rapport à la 
livre. 
    La livre avait déjà baissé fortement mardi dernier, jour où 
deux sondages de l'institut ICM, un en ligne et l'autre par 
téléphone, avaient donné une avance de trois points au camp du 
"Brexit". 
 
 (Ismail Shakil; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fortunos le lundi 6 juin 2016 à 13:58

    Rappelons que si par malheur le F N Passe,Le sieur Philippot aassure que la France reviendrair au franc au bout de 6 mois,ce qui permettra a ceux qui le souhaitent de vider leur compte francais et d aller dans un autre pays de l euro!!!

  • 445566ZM le lundi 6 juin 2016 à 11:25

    Je pense que les anglais voteront majoritairement pour rester avec l'Europe.

  • bernm le lundi 6 juin 2016 à 10:37

    Par contre, je suis surpris du peu de couverture de ce vote par les journaux et les politiques. Ils ont enfin compris que s'ils parlaient, ca ne ferait qu'envenimer le vote pour le brexit.

  • M940878 le lundi 6 juin 2016 à 09:50

    et pourquoi pas un référendum aussi pour le Frexit ?