GB-Crédit immobilier en demi-teinte, crédit conso solide-BBA

le
0
    LONDRES, 24 août (Reuters) - Le nombre de crédits 
immobiliers accordés par les banques britanniques a diminué en 
juillet à son plus bas niveau en un an mais une croissance 
solide du crédit à la consommation montre à son tour que la 
décision de la Grande-Bretagne de quitter l'Union européenne 
(UE) n'a pour l'heure que peu d'impact sur le consommateur. 
    Les banques britanniques ont autorisé 37.662 crédits 
immobiliers en juillet, contre 39.763 en juin, ce qui représente 
une diminution de 19% sur juillet 2015, a annoncé la fédération 
bancaire britannique BBA mercredi. 
    Le crédit net par carte bancaire a augmenté de 291 millions 
de livres en juillet après un gain de 283 millions en juin, soit 
une croissance de 20% sur juillet 2015. 
    "Les données ne signalent pour l'heure aucun changement 
notable des comportements d'emprunt en raison du vote en faveur 
du Brexit mais ce n'est que le début", dit Rebecca Harding, chef 
économiste de la BBA. 
    "Beaucoup de décisions d'emprunter auront également été 
prises avant le référendum mais nous restons à l'évidence un 
pays de shopping et le vote pour le Brexit n'a rien changé au 
fait que nous sortons la carte de crédit pour des achats de 
court terme". 
    Les données du crédit compilées par la Banque d'Angleterre, 
plus complètes, seront publiées mardi prochain. 
      
     
 
 (Andy Bruce, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant