GB-Boris Johnson défie David Cameron sur le "Brexit"

le
0
    LONDRES, 27 février (Reuters) - Le maire de Londres, Boris 
Johnson, a appelé samedi les ministres du gouvernement de David 
Cameron à le rejoindre dans sa campagne en faveur d'une sortie 
de la Grande-Bretagne de l'Union européenne. 
    Défiant le Premier ministre qui appartient comme lui au 
Parti conservateur, Boris Johnson a expliqué qu'il souhaitait 
faire changer d'avis les ministres qui soutiennent le maintien 
du pays dans le bloc communautaire. 
    "Il faut examiner les propositions. J'ai un profond respect 
pour ce que dit le Premier ministre. Mais je pense que les gens 
doivent examiner les propositions", a déclaré Boris Johnson au 
Telegraph. 
    Dans un entretien au Times, le maire de Londres écarte 
l'idée qu'une victoire du "oui" au "Brexit" lors du référendum 
du 23 juin permettrait de négocier un meilleur accord de 
partenariat avec l'Union européenne. 
    Ce scénario pourrait alors conduire à une seconde 
consultation référendaire, une hypothèse que Johnson exclut. 
"Non", a-t-il dit. "Si on sort, on sort". 
    Une enquête d'opinion réalisée par ORB et publiée vendredi 
par le quotidien Independent montre que les partisans du 
"Brexit" sont désormais 52% contre 48% il y a un mois. Les 
tenants d'un maintien dans l'UE passent, eux, de 52 à 48%. 
    Cameron et Johnson ont fait leurs études ensemble à Oxford 
dans les années 80 et sont devenus rivaux en politique bien 
qu'appartenant au même parti. Le maire de Londres est présenté 
comme un possible successeur du chef du gouvernement. 
     
 
 (Andy Bruce, Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant