GB/Banques - Aldermore vise une IPO de £800 millions

le
0

LONDRES, 3 octobre (Reuters) - La banque britannique Aldermore vise une valorisation de quelque 800 millions de livres (1,02 milliard d'euros) lors de son introduction en Bourse prévue d'ici la fin du mois, la dernière en date d'une série de mises sur le marché de nouveaux acteurs du secteur. L'établissement, fondé en 2009 par un ancien dirigeant de Barclays BARC.L et qui a fait des PME et des emprunteurs immobiliers son coeur de cible, a dit vendredi avoir fixé une fourchette allant de 217 à 265 pence par action pour son "IPO" (Initial public offering). Si le prix maximum est retenu, sa valorisation s'élèvera à 870 millions de livres. L'introduction en Bourse d'Aldermore sera la troisième de l'année dans le secteur bancaire, après celles de TSB TSB.L , filiale de Lloyds LLOY.L , et de OneSavings OSBO.L . ID:nL6N0P117Y Jeudi, Virgin Money, la banque britannique fondée et en partie détenue par l'homme d'affaires Richard Branson, a annoncé qu'elle espérait lever 150 millions de livres (192 millions d'euros) lors de son introduction à la Bourse de Londres dans les prochaines semaines. ID:nL6N0RX0NT Début juillet, les régulateurs britanniques ont autorisé cinq nouvelles banques dans le cadre de leur volonté d'intensifier la concurrence sur un marché actuellement largement dominé par cinq grands établissements de crédit. ID:nL6N0PI3N8 VIRGIN MONEY SE PRÉPARE AUSSI Les cinq nouvelles banques ayant reçu ce feu vert sont Axis Bank, Union Bank of India, FCMB, UBA Capital et Paragon Bank. Ces établissements rejoindront les nouveaux venus que sont Virgin Money, le distributeur Tesco, Aldermore, Shawbro et TSB. Tous ces nouveaux noms ont été épargnés par la série de scandales qui a secoué les acteurs bien en place. Cinq établissements - HSBC HSBA.L , Royal Bank of Scotland RBS.L , Barclays, Lloyds et Santander UK, filiale britannique de la banque espagnole Santander SAN.MC - contrôlent à eux seuls plus de trois quarts des comptes de particuliers en Grande-Bretagne. La mise sur le marché d'Aldermore devrait permettre de lever 300 millions de livres, dont 75 millions via des actions nouvelles. Aldermore a précisé que le prix définitif de l'opération devrait être annoncé le 17 octobre ou autour de cette date. Selon des sources du secteur, l'opération devrait susciter l'intérêt d'investisseurs locaux mais aussi américains. Ces derniers ont en effet plébiscité les précédentes IPO de banques britanniques, en espérant tirer profit à la fois de la bonne santé économique du pays et d'une possible remontée des taux d'intérêt dans un délai raisonnablement court, qui augmenterait mécaniquement la rentabilité des banques. Aldermore, qui n'a pas d'agences, a dégagé l'an dernier un bénéfice imposable de 22,4 millions de livres. Son volume de prêts a dépassé la barre des quatre milliards. (Matt Scuffham, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant