GB-A chacun son toit à soi, le "rêve conservateur" de Cameron

le
0

LONDRES, 14 avril (Reuters) - Le Premier ministre britannique David Cameron présente officiellement ce mardi son "rêve conservateur", programme électoral aux accents thatchériens, avec une mesure économique clé : permettre à plus d'un million de foyers modestes d'acquérir leur logement avec une grosse ristourne. Si son parti est reconduit au pouvoir pour un second mandat lors des élections législatives du 7 mai, le Premier ministre a l'intention de relancer ce programme permettant aux locataires de logements sociaux de devenir propriétaires, imaginé dans les années 80 par le Premier ministre Margaret Thatcher. Ce programme avait fait la fortune à la "Dame de fer", qui a été élue trois fois et est restée à la tête du gouvernement plus de dix ans (de 1979 à 1990). David Cameron, ancien élève d'Eton, le fleuron des grandes écoles britanniques réservée aux garçons, est souvent accusé d'être déconnecté des réalités sociales. Il espère que cette promesse lui permettra d'attirer les électeurs des classes populaires qui ont renoncé au vote conservateur pour soutenir le Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (Ukip), le parti eurosceptique du tribun Nigel Farage, et les électeurs hésitants du Labour. A trois semaines d'un scrutin qui s'annonce des plus serré, David Cameron est prié de clarifier son positionnement alors que les sondages donnent les Conservateurs au coude-à-coude avec le Labour. (voir ID:nL5N0XA42N ) Dans le camp du Premier ministre, certains estiment en effet que le message de la campagne électorale des Conservateurs censé faire mouche - un nouveau mandat pour achever les réformes économiques - est trop abstrait pour rallier les électeurs. "Nous sommes le parti des classes laborieuses, qui vous offrons la sécurité à toutes les étapes de votre vie", a prévu de lancer David Cameron, selon les extraits de son discours diffusés à l'avance. Selon ce programme, 1,3 million de familles vivant dans des logements gérés par des structures à but non lucratif se verront accorder le droit de racheter leur logement avec une très forte décote. En outre, pour chaque logement vendu à son occupant, un autre devra être construit. Dans la même veine sociale, David Cameron devrait également annoncer un relèvement du seuil d'exemption du paiement de l'impôt sur le revenu. En miroir, le chef de l'opposition travailliste Ed Miliband a dévoilé lundi un programme grâce auquel il espère surmonter un déficit de crédibilité en matière économique. ID:nL5N0XA2VT (Andrew Osborn; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant