Gaza : un responsable de l'ONU craque lui aussi devant la caméra

le
0
Le responsable de l'UNRWA Christopher Gunness s'effondre au cours de l'interview.
Le responsable de l'UNRWA Christopher Gunness s'effondre au cours de l'interview.

Il y a quelques jours, un journaliste d'Al Jazeera craquait en plein direct. Postée le 20 juillet sur YouTube, la vidéo a déjà fait plus de 1 500 000 vues. Mercredi, c'est un responsable de l'ONU qui a éclaté en sanglots face à la caméra de la chaîne qatarie. Christopher Gunness est le directeur et porte-parole de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA). Interviewé par Al Jazeera pour commenter les récents bombardements d'Israël sur une école de l'ONU à Gaza, il va craquer. Alors qu'il parle des "droits des Palestiniens et même de leurs enfants bafoués", il s'interrompt pendant de longues secondes avant de s'effondrer. "Je pense que cela montre que nous ne sommes pas des bureaucrates inébranlables des Nations unies, nous avons effectivement des coeurs, et parfois, ils se brisent", a-t-il expliqué par la suite.

Le 30 juillet dernier, au moins 16 personnes ont trouvé la mort, dans le bombardement de l'école élémentaire pour filles de Jabalia. Les victimes sont essentiellement des femmes et des enfants, mais aussi des membres de l'ONU. Sur son compte Twitter, Christopher Gunness avait d'ailleurs réagi : "L'UNRWA est submergée à Gaza. Nous avons atteint un point de rupture : notre équipe se fait tuer, nos abris explosent. Quand cela va-t-il finir ?"

"C'est injustifiable, les responsabilités doivent être déterminées et justice doit être rendue", s'est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant