Gaza: Tsahal va intensifier ses opérations après la mort d'un enfant israélien

le
5
Gaza: Tsahal va intensifier ses opérations après la mort d'un enfant israélien
Gaza: Tsahal va intensifier ses opérations après la mort d'un enfant israélien

La mort d'un garçon israélien de quatre ans, vendredi, tué chez lui par un obus tiré depuis la bande de Gaza, risque de provoquer d'intenses représailles israéliennes. «Le Hamas paiera cher cette attaque. (L'armée et le renseignement) vont intensifier leurs opérations jusqu'à ce qu'ait été atteint l'objectif» des opérations militaires, a prévenu le Premier ministre Benjamin Netanyahu, selon un de ses porte-parole. Samedi, trois Palestiniens ont ainsi été tués dans une frappe israélienne au camp de Nuseirat (centre de Gaza).

Les frappes continuent samediCinq Palestiniens d'une même famille, dont deux femmes et deux enfants, ont été tués samedi dans une frappe israélienne sur leur maison dans le centre de la bande de Gaza, ont indiqué des responsables médicaux au 47e jour du conflit entre Israël et le Hamas.

Les cinq victimes --un homme de 28 ans, sa femme de 26 ans, leurs fils de trois et quatre ans et la tante du père de famille, 45 ans-- ont péri dans leur maison du camp de réfugiés de Nousseirat, touché par le raid, ont-ils précisé. Au moins 81 Palestiniens ont été tués par les raids de l'aviation israélienne sur l'enclave côtière depuis la reprise des hostilités mardi après neuf jours de cessez-le-feu provisoire mardi.

La trêve avait volé en éclats après des tirs de roquettes palestiniens sur Israël suivis de raids israéliens de représailles, qui ont provoqué la suspension des négociations difficiles en cours au Caire entre Israéliens et Palestiniens sous l'égide de l'Egypte pour tenter de parvenir à un cessez-le-feu durable.

 Un enfant a été tué dans le sud d'Israël par un obus tiré de la bande de Gaza. Le garçon israélien de quatre ans a été tué chez lui par un obus tiré depuis la bande de Gaza dans la colonie de Sdot Negev, à l'est de l'enclave palestinienne, selon la police et l'armée.

Cette dernière a affirmé que les combattants de Gaza avaient procédé aux tirs de mortiers ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3442498 le dimanche 24 aout 2014 à 22:12

    BDS point org !

  • 35924358 le dimanche 24 aout 2014 à 01:01

    http://tsahal.fr

  • 35924358 le dimanche 24 aout 2014 à 00:59

    http://www.i24news.tv/fr/tv/live

  • 35924358 le samedi 23 aout 2014 à 12:20

    Luttons contre les terroristes du Hamas, djihadistes amis de l'EI qui déciment les Chrétiens d'Irak.

  • M9244933 le samedi 23 aout 2014 à 09:48

    L'escalade des extrémistes des deux bords, qui s'excitent mutuellement, faisant exploser leur nombre et le terrorisme à venir. Et pas qu'en Israël/Palestine. Aucune chance pour les modérés et la paix.