Gaza : plus de 1.200 Palestiniens tués depuis le début du conflit

le
3
Gaza : plus de 1.200 Palestiniens tués depuis le début du conflit
Gaza : plus de 1.200 Palestiniens tués depuis le début du conflit

L'escalade de la violence se poursuit dans la bande de Gaza. En ce 22e jour d'offensive israélienne «Bordure protectrice», plus de 100 Palestiniens ont été amenés mardi dans les morgues de Gaza.  Dans la nuit de lundi à mardi, les bombardements de l'armée israélienne, traquant les combattants du Hamas, se sont multipliés.  Ils ont notamment atteint la maison vide du dirigeant du groupe, Ismaël Haniyeh.  La nuit de mardi à mercredi, s'annonce, elle aussi, meurtrière.

Le bilan global des morts ne cesse ainsi de s'alourdir, avec, en trois semaines plus de 1200  victimes palestiniennes, dont au moins 239 enfants, selon l'ONU. Plus de 7.000 personnes ont en outre été blessées. Selon une estimation fournie mardi par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 215.000 habitants ont dû fuir leur foyer dans cette enclave sous blocus, pauvre et surpeuplée, soit près d'un Gazaoui sur huit. L'unique centrale électrique de l'enclave palestinienne a été bombardée et a cessé de fonctionner. Selon l'Autorité de l'Energie de Gaza, le territoire devait être quasiment entièrement plongé dans le noir mardi soir. Côté israélien, cinq soldats ont également perdu la vie dans la nuit, soit 53 au total.

Dans l'après-midi, Yasser Abed Rabbo, le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), qui chapeaute l'Autorité palestinienne, a affirmé que l'OLP, tout comme le Jihad islamique et le Hamas qui contrôle la bande de Gaza étaient «prêts à une trêve humanitaire de 24 heures». Mais dans la soirée, le Hamas a réitéré dans la soirée ses exigences, à savoir la levée du blocus et l'arrêt des frappes.  Néanmoins selon l'OLP,  une délégation commune va aller (...) «au Caire pour discuter de la période à venir». «C'est une preuve, s'il en fallait, que nous avons une position commune», a insisté Abed Rabbo. L'OLP et le Hamas ont scellé leur réconciliation en avril.La délégation ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp le mardi 29 juil 2014 à 21:00

    Les lâches en ont marre du tir aux pigeons

  • cgidavid le mardi 29 juil 2014 à 16:33

    ils n'ont jamais respecte la treve ce sont des menteurs ils utilsent la population et leur these plus de morts plus de martyresque croire!

  • M4709037 le mardi 29 juil 2014 à 15:52

    ... le temps de faire le plein de munitions.