Gaza : les combats se poursuivent après l'espoir d'une trêve

le
1
Gaza : les combats se poursuivent après l'espoir d'une trêve
Gaza : les combats se poursuivent après l'espoir d'une trêve

Le Hamas, l'organisation islamiste qui contrôle la bande de Gaza, avait annoncé ce dimanche qu'il observerait une trêve humanitaire de 24 heures à partir de 13 heures (heure de Paris) mais les tirs de roquettes d'un côté et les raids israéliens de l'autre ont rapidement repris. La trêve observée entre Israël et le Hamas samedi n'avait finalement servi qu'à constater les dégâts et compter les morts dans l'étroit territoire palestinien.

Samedi soir, alors qu'Israël avait accepté de prolonger un fragile cessez-le-feu, le Hamas l'avait rejeté. Cette décision avait replongé dans l'angoisse la population palestinienne qui pleure déjà plus de 1 031 personnes tuées en vingt jours d'offensive israélienne, pour la plupart des civils.

Un sommet au Quai d'Orsay avait par ailleurs réuni les chefs de la diplomatie de six pays, dont l'Américain John Kerry, invités par Laurent Fabius. Tous ont dit souhaité un cessez-le-feu «durable» mais leurs tractations auprès du Hamas et d'Israël étaient restées sans réponse.

Dimanche soir, le président américain Barack Obama est monté au créneau lors d'une conversation téléphonique avec le Premier ministre israélien Netanyahou. Il a souhaité un cessez-le-feu humanitaire immédiat afin de poser les bases d'une fin durable des hostilités.

>> Revivez les événements de ce dimanche :

22h45. Trois roquettes tombent dans le sud d'Israël sans faire de victime.

22h35. Le président américain appelle Netanyahou et souligne la nécessité d'un cessez-le-feu humanitaire «immédiat». Lors d'une conversation téléphonique avec le Premier ministre israélien, Barack Obama a indiqué qu'un cessez-le-feu immédiat et sans conditions à Gaza était un «impératif stratégique» qui doit conduire «à un arrêt permanent des hostilités».

Lors de cet appel, Barack Obama a par ailleurs souligné «l'inquiétude profonde et grandissante des Etats-Unis concernant le nombre croissant ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le dimanche 27 juil 2014 à 19:18

    cherchez sur le net "false flag et ukraine".Ca doit etre un sujet hyper sensible car ce post sera censuré dans 2 minutes