Gaza : la trêve vole en éclats, 91 Palestiniens tués vendredi

le
4
Gaza : la trêve vole en éclats, 91 Palestiniens tués vendredi
Gaza : la trêve vole en éclats, 91 Palestiniens tués vendredi

Le cessez-le-feu n'aura duré que quelques heures. Tombée tard dans la nuit, l'annonce d'une trêve de trois jours avait clôturé jeudi l'une des journées les plus meurtrières de l'offensive israélienne débutée le 8 juillet dans la bande de Gaza. Malgré de profondes divergences, les négociations sollicitées par les Nations-Unies devaient commencer ce vendredi.

Les chances d'une trêve durable semblent désormais plus éloignées que jamais, après la probable capture par l'ennemi d'un sous-lieutenant de 23 ans, Hadar Goldin, et la mort côté palestinien de 91 personnes dans des tirs d'artillerie israéliens près de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.  Selon l'armée israélienne, ses soldats entreprenaient de détruire un tunnel du Hamas, à l'est de Rafah, quand des combattants palestiniens sont ressortis à la surface et ont ouvert le feu. Un kamikaze se serait fait exploser.

Israël et le Hamas se sont renvoyé la responsabilité du nouvel échec de cette trêve, la première pourtant que les deux camps avaient acceptée. Sans revendiquer l'attaque et encore moins le rapt, le n°2 du Hamas Moussa Abou Marzouk a déclaré que «toute opération (du mouvement islamiste, Ndlr) avait été conduite avant le début du cessez-le-feu».

Au 25e jour de ce conflit, le nombre de victimes palestiniennes est porté à plus de 1 600 en 25 jours. Du côté israélien, 66 soldats sont morts ainsi que trois civils.

>> Retrouvez les événements de ce vendredi :

0 h 51 : le Hamas n'a pas d'information sur le soldat israélien«Les brigades Ezzedine al-Qassam ne disposent pas d'information sur ce soldat. Nous avons perdu contact avec un de nos groupes de combattants, qui se battaient dans le secteur où a disparu le soldat et il est possible que nos combattants ainsi que ce soldat aient été tués», explique la branche militaire du Hamas dans un communiqué.

Minuit. 19 Palestiniens tués lors de raids israélien à Rafah. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le samedi 2 aout 2014 à 00:31

    Par un enlèvement. C'est ainsi que le Hamas a fêté le début du 6eme cessez le feu. Il est évident que les terroristes du Hamas ne veulent pas de cessez le feu. Ils ne veulent que semer la terreur, tant du côté palestinien que du côté israélien. Les civils palestiniens, boucliers humains, en sont conscients. Ils finiront par lutter contre le Hamas qui n'aura apporté que mort et misère depuis qu'Israel a donné Gaza aux palestiniens en 2005.

  • 35924358 le samedi 2 aout 2014 à 00:23

    Berg690 : au fait, comment vont les Syriens ? Ont-ils dépassé les 200.000 morts en 3 ans ? Maintenant, ils ont exporté leur savoir faire en Irak. Les Chrétiens sont effrayés la-bas. En effet, deux options pour ces civils : la conversion à l'Islam ou la mort. Dramatique.

  • Berg690 le vendredi 1 aout 2014 à 23:39

    C'est la levée du blocus qu'il faut accepter.

  • housssss le vendredi 1 aout 2014 à 22:04

    Tsahal a accepté 5 cessez-le-feu depuis le début de son opération à Gaza. Le hamas les a tous violés.