Gaza-L'Egypte veut une trêve, les Palestiniens négocient

le
0

(Actualisé avec déclaration Fatah) LE CAIRE, 8 août (Reuters) - L'Egypte a appelé à un nouveau cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza après la reprise des hostilités entre le Hamas et Israël vendredi matin alors qu'un représentant du Fatah a annoncé que les délégations palestiniennes resteraient au Caire pour poursuivre les négociations. L'armée israélienne a riposté par des frappes aériennes à la reprise des tirs de roquettes depuis l'enclave palestinienne. ID:nL6N0QE140 Le ministère égyptien des Affaires étrangères a assuré dans un communiqué que lors des négociations menées ces derniers jours au Caire, Israéliens et Palestiniens étaient parvenus à un accord sur la plupart des principaux points abordés et que seules quelques questions restaient à régler. Le Hamas réclamait notamment un allègement du blocus imposé à la bande de Gaza depuis 2006 pour prolonger la trêve. "Le ministère des Affaires étrangères (égyptien) appelle toutes les parties à faire preuve de responsabilité (...) et à rétablir immédiatement le cessez-le-feu pour exploiter l'opportunité qui leur est offerte de reprendre le plus rapidement possible les négociations sur les rares points de désaccord qui demeurent", écrit le ministère. Le Fatah du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s'est pour sa part dit prêt à poursuivre les négociations au Caire. "Nous ne sommes pas pour une escalade (de la violence). Nous sommes prêts à poursuivre les négociations par le biais de nos frères égyptiens dans le but d'atteindre un accord final qui rendrait leurs droits (aux Palestiniens)", a déclaré Azzam al Ahmed, un représentant du Fatah. "Je veux parler de la levée du blocus de la bande de Gaza", a-t-il précisé. Les négociateurs palestiniens doivent rencontrer en fin de journée les médiateurs égyptiens qui mènent les négociations, a annoncé le responsable palestinien. (Maggie Fick; Tangi Salaün et Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant