Gaza : l'armée israélienne affirme que le soldat Goldin a été enlevé

le
6
Gaza : l'armée israélienne affirme que le soldat Goldin a été enlevé
Gaza : l'armée israélienne affirme que le soldat Goldin a été enlevé

Depuis le lancement de son offensive terrestre, Israël craignait l'enlèvement d'un soldat de son armée, après le traumatisme qu'avait causé le rapt en juin 2006 du soldat franco-israélien Gilad Shalit, libéré en octobre 2011 en échange d'un millier de prisonniers palestiniens. C'est pourtant ce qui serait arrivé vendredi à Rafah, au sud dans la bande de Gaza, au sous-lieutenant Hadar Goldin, âgé de 23 ans.

Les circonstances de la disparition. La seule version des faits est celle de l'armée israélienne. Selon elle, ses soldats entreprenaient de détruire un tunnel du Hamas, à l'est de Rafah, quand des combattants palestiniens sont ressortis à la surface et ont ouvert le feu. Un kamikaze se serait fait exploser. Deux militaires sont tués, le major Benaya Sarel, 26 ans, et le soldat Liel Gidoni, 20 ans. Le sous-lieutenant Hadar Goldin est porté disparu. «Nous pensons que le soldat a été enlevé par le Hamas aujourd'hui», a dit l'armée. Dans la soirée, la branche militaire du Hamas a affirmé ne pas avoir d'informations sur le soldat Goldin, sans exclure qu'il ait été tué.

VIDEO. Un soldat israélien aurait été enlevé près de Rafah

Avant ou après le début du cessez-le-feu ? L'enjeu est d'importance, le Hamas comme Israël ayant accepté un cessez-le-feu à partir de 8 heures locales (7 heures, à Paris). Selon l'armée israélienne, l'attaque du groupe de soldats israéliens est survenue à 9h30 (8h30). Si c'était le cas, cela «constituerait une violation grave du cessez-le-feu humanitaire (...) par les combattants palestiniens», a prévenu le coordinateur spécial pour le Moyen-Orient à l'ONU Robert Serry, qui a précisé qu'il disposait de la version israélienne.

Dans la zone de Rafah, des Palestiniens affirment, sans apporter de preuve, que l'accrochage entre les soldats israéliens et les combattants palestiniens est survenu à 7h30 soit avant le début de la trêve. Sans revendiquer l'attaque et encore moins le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp le samedi 2 aout 2014 à 21:16

    J'espère qu'il ne va se dire français car alors on en a encore pour quelques années.

  • Berg690 le samedi 2 aout 2014 à 11:07

    Je dirait qu'il a été fait prisonnier mais il n'y a aucune revendication pour le moment.

  • mucius le samedi 2 aout 2014 à 10:11

    Le Hamas a été triomphalement èlu à Gaza. Les habitants de Gaza subissent donc les conséquences de leur choix. Choisir un gouvernement de terroristes aboutit à une situation telle que celle-là.

  • 35924358 le samedi 2 aout 2014 à 00:37

    Mon cher gauvin45, il a été impossible de vous répondre tout a l'heure. N'oubliez pas vos cachets pour lutter contre la maladie d'Alzheimer dont vous présentez tous les symptômes. Le combat contre la mauvaise foi sera plus compliqué. Cet aspect pourra être évoqué plus tard. En attendant, un pyjama, un bol de lait, des chaussettes longues, un bonnet de nuit, et hop! au lit.

  • 35924358 le samedi 2 aout 2014 à 00:31

    Par un enlèvement. C'est ainsi que le Hamas a fêté le début du 6eme cessez le feu. Il est évident que les terroristes du Hamas ne veulent pas de cessez le feu. Ils ne veulent que semer la terreur, tant du côté palestinien que du côté israélien. Les civils palestiniens, boucliers humains, en sont conscients. Ils finiront par lutter contre le Hamas qui n'aura apporté que mort et misère depuis qu'Israel a donné Gaza aux palestiniens en 2005.

  • 35924358 le samedi 2 aout 2014 à 00:27

    En Syrie 200.000 morts et tout le monde s'en fout. En Irak, les chrétiens doivent se convertir à l'Islam ou mourir et tout le monde s'en fout. Pourquoi ? Parce qu'il n'y a pas le moindre palestinien ! Le Hamas est une organisation terroriste qui sème la terreur, y compris chez les palestiniens qui servent de boucliers humains.