Gaza : Israël et les Palestiniens auraient commis des crimes de guerre en 2014

le , mis à jour à 19:14
0
Gaza : Israël et les Palestiniens auraient commis des crimes de guerre en 2014
Gaza : Israël et les Palestiniens auraient commis des crimes de guerre en 2014

De «possibles crimes de guerre» commis par Israël et les groupes armés palestiniens. Telle est la formulation employée dans un rapport d'enquête des Nations Unies publié ce lundi à Genève (Suisse) concernant le conflit dans la bande de Gaza en 2014.

La Commission indépendante d'enquête des Nations Unies a réuni «des informations substantielles mettant en évidence de possibles crimes de guerre commis par Israël et par les groupes armés palestiniens», indique le rapport demandé par le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU. «L'étendue des destructions et des souffrances humaines à Gaza a été sans précédent et aura un impact sur les futures générations», souligne la juge américaine Mary McGowan, qui préside la Commission d'enquête.

Plus de 2 000 morts et plus de 11 000 blessés

Le rapport dénonce «l'impunité qui prévaut à tous les niveaux» en ce qui concerne l'action des forces israéliennes et appelle Israël à «renverser son bilan lamentable» pour poursuivre des responsables. Il déplore également que les autorités palestiniennes aient «toujours échoué» à conduire devant la justice ceux qui violent les lois internationales.

VIDEO. L'ONU pointe de possibles crimes de guerre à Gaza

Israël «ne commet pas de crimes de guerre», a régit dans l'après-midi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Plus tôt dans la journée, Israël avait immédiatement dénoncé la «partialité» de cette instance. L'Etat hébreu n'avait de toute façon pas permis à la Commission d'enquête des Nations unies de se rendre sur place. Israël est en train d'étudier ce rapport, a indiqué le ministère israélien des Affaires étrangères dans un communiqué, mais «ce rapport a été commandé par une institution notoirement partiale (et) a reçu un mandat ouvertement partial».

Plus de 2 000 personnes ont été tuées et plus de 11 000 blessées lors de ce conflit de 51 jours, en juillet et août 2014. Du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant