Gaza, Golan : Israël sur le pied de guerre

le
0
Benyamin Nétanyahou paraît favorable à une intervention militaire visant le Hamas.

Lundi, le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a tout fait pour donner l'impression qu'il était sur le point de donner le feu vert final à une vaste opération militaire dans la bande de Gaza pour répliquer à plus d'une centaine de roquettes tirées par des Palestiniens vers le sud d'Israël depuis samedi soir. Par miracle, ces explosions n'ont fait que des blessés légers et n'ont provoqué que des dégâts limités.

Pour faire passer son message, Benyamin Nétanyahou a convoqué quelque 80 ambassadeurs en poste en Israël pour leur expliquer combien une réplique israélienne était justifiée. Sur le front politique, également, les esprits se sont échauffés.

Les ministres, les députés et d'anciens militaires ont préconisé dans les médias toute une série de solutions pour rétablir «le pouvoir de dissuasion» d'Israël. Parmi les représailles suggérées figurent la rela...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant