Gaza : explosions de véhicules de militants islamistes

le
0
Gaza : explosions de véhicules de militants islamistes
Gaza : explosions de véhicules de militants islamistes

Des attentats quasi-simultanés ont détruit dimanche les voitures de cinq membres des branches armées du Jihad islamique et du Hamas, deux partis islamistes palestiniens confronté à la contestation grandissante de salafistes radicaux dans la bande de Gaza. Selon le journal Rfi, deux personnes ont été blessées dans ces attaques qui n'ont pas été revendiquées pour le moment. Selon les médias locaux, des inscriptions favorables à l'organisation de l'Etat islamique ont été retrouvées sur place mais la police du Hamas, au pouvoir dans l'enclave palestinienne, n'a accusé personne mais elle a promis que les «saboteurs» ne pourraient «pas échapper aux sanctions».

Ces attentats sont inédits à différents niveaux: c'est la première fois que le Jihad islamique, deuxième force à Gaza et allié du Hamas, est ainsi visé; c'est aussi la première fois qu'une attaque coordonnée --les cinq bombes ont explosé en l'espace d'un quart d'heure dans le même quartier de Cheikh Radouane-- vise autant de membres des mouvements islamistes à Gaza. Selon les témoins, des bombes avaient été placées sous trois voitures appartenant à des membres des brigades al-Qassam, la branche armée du Hamas, et deux à des membres des brigades Al-Qods, la branche armée du Jihad islamique.

Nuit bleue à Gaza: explosions de véhicules de militants islamistes http://t.co/DHG9bcrMKK pic.twitter.com/Ao1VCK8UqA— RFI (@RFI) 19 Juillet 2015

Des meances et des avertissements

A chaque fois, le modus operandi semble indiquer qu'il s'agit de menaces et d'avertissements, les explosions survenant toujours de nuit ou à une heure où aucun passant ne se trouve pas aux alentours. Plusieurs attaques ont déjà visé des membres, parfois de haut rang, du Hamas, ainsi que plusieurs de ses bâtiments. La plus spectaculaire avait eu lieu début mai lorsqu'un groupe salafiste se faisant appeler les «Partisans de l'Etat islamique à Jérusalem» a revendiqué des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant