Gaza accuse Tsahal de violer le cessez-le-feu

le
0

(Actualisé avec ministre israélien, manifestation à Tel Aviv) GAZA, 15 août (Reuters) - L'administration de la bande de Gaza a accusé vendredi l'armée israélienne d'avoir violé la trêve en vigueur, parlant de tirs transfrontaliers. "Nous n'avons pas connaissance d'un tel incident", dit quant à lui l'état-major israélien. Selon le ministère de l'intérieur de l'enclave, administrée par le Hamas, des militaires israéliens ont ouvert le feu sur des maisons à l'est de Khan Younès. Le cessez-le-feu en vigueur depuis lundi a été reconduit mercredi pour cinq jours. Il a jusqu'ici été globalement respecté. Les négociations indirectes menées au Caire en vue d'une cessation durable des hostilités doivent reprendre dimanche. L'accord que les négociateurs israéliens et palestiniens tentent de mettre au point avec l'aide de l'Egypte "doit fournir des garanties de sécurité claires" à l'Etat hébreu, a souligné vendredi un membre du gouvernement ayant requis l'anonymat à l'issue d'une réunion du "cabinet de sécurité" de Benjamin Netanyahu. A Tel Aviv, 10.000 Israéliens qui craignent la reprise des tirs de roquettes en provenance de la bande de Gaza ont défilé pour dénoncer les résultats selon eux insuffisants de l'offensive de Tsahal. (Nidal al-Mughrabi, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant