Gaza : accès de violence après un raid

le
1
L'élimination du chef d'un groupe radical palestinien vendredi a déclenché une nouvelle flambée de violences, marquée par la mort de 15 Palestiniens à Gaza et le tir de près de 100 roquettes contre Israël.

Ce sont les 24 heures les plus meurtrières à Gaza depuis l'offensive israélienne «Plomb Durci» durant l'hiver 2008-2009. Trois Palestiniens qui circulaient à moto ont été tués samedi lors de deux nouvelles frappes aériennes sur le sud de la bande de Gaza, portant à 15 le nombre de morts dans le territoire palestinien depuis vendredi après-midi, selon des sources médicales locales. Par ailleurs, selon l'armée israélienne, plus de 90 roquettes et obus «de toutes sortes» se sont abattus en 24 heures sur le territoire israélien en provenance du territoire palestinien. Les frappes israéliennes se sont poursuivies dans la nuit de samedi à dimanche, causant la mort de deux Palestiniens, dont un enfant de douze ans.

Cet accès de violence a suivi «l'élimination ciblée» du secrétaire général des Comités de résistance populaire, Zouheir al-Qaïssi, et d'un autre cadre des CRP, Mahmoud Hanani, tués vendredi après-midi par un raid israélien à l'ouest de la ville de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le lundi 12 mar 2012 à 08:26

    JPi - Le surendettement de la France (plus 90 Mrds par an) donnera aussi quelques acces de fièvre et de violence dans pas longtemps.