Gaza : 502 Palestiniens tués

le
0
Une rue de Gaza, dimanche.
Une rue de Gaza, dimanche.

Au moins 502 Palestiniens ont été tués depuis le début du conflit à Gaza, dont plus de 140 dimanche, la journée la plus sanglante depuis le début, le 8 juillet, de l'offensive israélienne contre l'enclave palestinienne. Dans les rangs israéliens, 13 soldats de la brigade Golani ont été tués ces 24 dernières heures dans la bande de Gaza, portant à 18 le nombre de militaires morts depuis le début de l'offensive Bordure protectrice, le bilan le plus lourd pour les forces israéliennes depuis 2006. Sept soldats sont morts dans l'explosion d'une bombe au passage de leur blindé, trois dans des tirs croisés avec des activistes à deux endroits différents et trois autres "piégés dans un immeuble en feu", a précisé l'armée. À Chajaya, une banlieue à l'est de la ville de Gaza, l'armée israélienne a mené le bombardement le plus meurtrier depuis le début du conflit, tuant au moins 72 Palestiniens, selon Achraf al-Qoudra, le porte-parole des services d'urgence. Au moins neuf Palestiniens, dont sept enfants, ont été tués lundi matin lors d'un raid aérien israélien à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Les victimes appartenaient toutes à la même famille, qui résidait dans la maison visée par l'attaque. "Catastrophe humanitaire" Les corps de 16 Palestiniens tués lors d'un raid aérien israélien ont également été retrouvés lundi matin dans les décombres d'une maison près de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza. Ce raid...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant