Gaz : les tarifs réglementés en baisse de 1,72% en juin

le
0
Ces tarifs encadrés par l'Etat concernent les 8,1 millions de foyers restés fidèles aux tarifs réglementés proposés par GDF Suez et des régies locales. Przemyslaw Ceynowa/Shutterstock.com
Ces tarifs encadrés par l'Etat concernent les 8,1 millions de foyers restés fidèles aux tarifs réglementés proposés par GDF Suez et des régies locales. Przemyslaw Ceynowa/Shutterstock.com

(AFP) - Les tarifs réglementés du gaz (hors taxes) baisseront en moyenne de 1,72% en juin, se repliant ainsi pour le quatrième mois consécutif, a annoncé la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Pour les foyers chauffés au gaz, la baisse est de 1,6%, a précisé le gendarme français de l'énergie dans une délibération du 21 mai publiée lundi sur son site Internet.

Elle est de 0,6% pour ceux qui n'utilisent le gaz que pour la cuisson et de 1% pour ceux qui en font un double usage cuisson et eau chaude.

Ces tarifs encadrés par l'Etat concernent les quelque 8,1 millions de foyers restés fidèles aux tarifs réglementés proposés par l'opérateur historique GDF Suez et des régies locales, sur un total d'environ 11 millions de ménages français abonnés au gaz.

Les tarifs du gaz avaient baissé en moyenne de 0,76% en mai, de 1,18% en mars, et de 2,1% au 1er avril.

Mais en avril, le repli avait été contrebalancé par l'entrée en vigueur de la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN), dont les particuliers étaient auparavant exemptés, et les prix taxes comprises étaient donc restés stables.

Les tarifs réglementés du gaz naturel sont révisés tous les mois depuis l'introduction fin 2012 d'une réforme qui avait permis d'amorcer une légère détente des prix de cette énergie. Ceux-ci avaient flambé de 80% entre 2005 et début 2013.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant